La corruption multiforme

Le sang de la corruption qui coule dans les veines de certaines personnalités politiques nous courrouce jusqu'à en devenir rouge d'indignation. Mais hélas, la corruption, cette manipulation cynique de l'argent, suinte de tous les rouages de la vie économique. Par exemple : dans un marché du logement asséché, combien de bails à loyer se signent-ils grâce aux coups de piston ? Dans la jungle des affaires, combien de contrats procurant de gros avantages se concluent-ils entre la poire et le fromage ou entre la flatterie et la gâterie ? Et de manière générale, dans ce bas-monde, combien de rapports de complicités acquises avec des espèces sonnantes et trébuchantes ou naissant à la faveur de rapports de  sympathies spontanées jalonnent-ils le quotidien de nombre de personnes ? Ne jouons donc pas les vierges effarouchées, car qui d'entre nous à un certain moment de sa vie ne s'est-ils pas fendu d'un sourire enjoliveur pour obtenir une faveur, n'a-t-il pas élevé un regard énamouré vers la personne que l'on aimerait amadouer ? La corruption, cette vilenie, ne se mesure pas uniquement à l'aune de l'argent, mais aussi à l'aune de l'entregent. Si la justice ou la classe bien-pensante clouent avec raison au pilori les corrompus qui ont ramassé l'oseille, il ne viendrait, cependant, à l'idée  de quiconque de jeter l'opprobre sur ceux ou celles qui, sous d'autres aspects, font pareil. En définitive, la corruption c'est le sous-vêtement multiforme que l'on porte sous l'habit uniforme recouvrant bien des demandes.

 

Lien permanent 2 commentaires

Commentaires

  • Quand je vois tous ces présidents qui se pelotent hommes ou femmes je me dis que ce sont des attitudes de mafieux qui cherchent à acquérir l'affect de leurs interlocuteurs pour les affaiblir et obtenir d'eux plus de faveurs. Etre droit c'est avant tout respecter l' intégrité physique de l'autre quel qu'il soit.

  • Cet entregent permet la discrimination salariale dans l'emploi, entre employés de tous genres, tout autant qualifiés et occupant les mêmes postes, avec de telles disparités de salaires entre sous-traitances telles qu'en vigueur pour le fonctionnement de l'Aéroport de Genève, qu'un stagiaire de GVA airport gagne plus dans sa période de formation que le salarié de tout sous-traitant multi-accrédité, tel chez Custodio. Où aucun ne peut contracter à 100%, ni atteindre un salaire de +4'ooo chf/net
    Discrimination flagrante entre employés directs de GVA airport et de leurs sous-traitants, couvrant les mêmes postes avec autant de résultats, si ce n'est plus, ayant les mêmes qualifications fédérales.

    Ce qu'aucun syndicat, Unia ou SSP, ne s'emploie à tacler.
    Les agents de sécurité employés attendent que le CE y mette de l'ordre, et réunifie l'ensemble, sous la seule responsabilité sécuritaire régalienne du canton.,

Les commentaires sont fermés.