Quid du devoir de réserve des journaux ?

Les journaux romands et leurs sites qui titrent avant la fermeture des bureaux de vote : La vague verte attendue aujourd'hui aux Chambres fédérales aura-t-elle un effet sur la composition du gouvernement? ont-ils outrepassé leur devoir de réserve en période de votation ?

Extraits du GUIDE PRATIQUE DU JOURNALISTE EN PÉRIODE ÉLECTORALE : (alors raison de plus le jour où jusqu'à 12h les gens sont encore appelés à aller voter, et qu'une telle information pouvait les influencer !)

... Le principe général est que le journaliste ne doit jamais publier ou diffuser les résultats d’une élection tant qu’ils n’ont pas été proclamés officiellement par la Commission électorale. Dans la plupart des pays, les journalistes et les médias s’exposent à des sanctions judiciaires s’ils ne respectent pas cette règle. Par exemple, il ne faut jamais diffuser en direct les opérations de dépouillement ni donner d’indications, de quelque nature que ce soit, sur le décompte des bulletins. En revanche, il est possible de faire des reportages sur l’atmosphère qui règne à l’intérieur ou à proximité d’un bureau de vote pendant le dépouillement.

Sondage et projection des résultats Les sondages à la sortie des bureaux de vote sont devenus une pratique courante dans certains pays. Le but est d’obtenir un avant-goût des résultats avant que les résultats officiels ne soient proclamés. Mais cette technique est par nature peu fiable car on ne sait jamais si les gens interrogés ont réellement indiqué comment ils ont voté. La divulgation de ces sondages impose, y compris dans les démocraties les plus avan-cées, des critères extrêmement stricts de fiabilité et d’indépendance. Dans tous les cas, il convient là encore d’attendre la fermeture du der-nier bureau de vote sur le territoire national...

Lien permanent 2 commentaires

Commentaires

  • Je l’ai également lu tôt ce matin tant sur l’iPas que sur le portable.... Voulaient-ils dissuader les gens à aller voter: « Vous perdez votre temps ... les « La Suisse, sensibilisée par Greta, a voté Écolo »
    Ce serait sans doute au nom de « La Liberté » d’expression que la TdG prend cette LIBERTÉ? Ce média pense diriger les Genevois par le bout du nez? Idée ancrée dans la mentalité des gauchistes qui prennent les gens pour des pantins..... vu ceux qui votent pour eux......

  • Corr: l'iPad - oubliez "les" "... les gens d'aller voter" Désolée... c'est dimanche :)

Les commentaires sont fermés.