II Oui, pour la circulation différenciée au centre de Genève en cas de pollution grave

Nombre de centres des villes couvrant une large zone dans bien des métropoles sont fermés à la circulation, et cela ad vitam æternam, sans que cela ait soulevé cette houle de contestation qui déferle ici à Genève, alors que cela ne devrait durer que quelques temps. La décision du Conseil d’État genevois est un bon début, en attendant que l'on instaure une circulation différenciée, en cas de pollution majeure, dans d'autres périphéries. Il y a déjà quelques zones piétonnes à Genève. Les gens qui y  résident sont-ils aussi discriminés ? Poser la question c'est largement y répondre.

Lien permanent 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel