Ces gens massacrés dans l'anonymat le plus total...

La guerre qui ravage la Syrie n’épargne pas les réfugiés dits « palestiniens » Non seulement ils sont parqués dans des camps immondes, mais aussi 4006 d’entre eux ont été tués à ce jour. D’autre part, trois de ces personnes sont mortes en octobre après avoir subi des sévices dans un pénitencier syrien. En outre, et selon l’ONG AGPS, huit autres de ces gens sont décédés sous la torture durant mois passé, en Syrie.

Il est également inqualifiable que la Cour Européenne, si prompte à étiqueter les produits provenant des soit-disant colonies israéliennes, soit restée coi et n’ait pas rendu un arrêt qui aurait obligé les autorités syriennes à révéler où se trouvent les corps de 329 de ces réfugiés portés disparus depuis quelques années. (source: https//fr.gatestoneinstitute.org/15162/palestiniens-droits-homme-syrie).

Et cela est loin d'être exhaustif.

Il faut donc croire que seul compte pour la communauté internationale le « palestinien » qui cultive ce juif que l’on peut houspiller sans passer pour un antisémite et elle n’a que faire de ceux qui plantent l’horreur dans le jardin d’un despote, éloigné d’Israël.

 

 

Lien permanent 2 commentaires

Commentaires

  • J'ai déjà posé la question il y a< quelques années à un journaliste :"Rubrique monde" . Sa réponse? "C'est entre-eux" Je parlais bien desdits "Palestiniens"... faut dire aussi que c'était avant le Rapport Berger......

    Et demain sera un autre jour.

    Cette nouvelle est de ce soir :)

    https://unitedwithisrael.org/jerusalem-is-under-attack-hamas-uses-lies-fake-news-in-war-against-israel/?utm_source=MadMimi&utm_medium=email&utm_content=%E2%80%98%E2%80%99.........

  • Les médias européens se réveillent et accusent Israel de tuer des enfants innocents à Gaza et censurent quand ce sont des Juifs !
    15 novembre 2019

    Si vous êtes devant votre écran et votre télévision en France vous allez voir en boucle les images d’enfants palestinien tués par Tsahal, oui c’est un fait, cela est triste et personne ne veut de cela, sauf que ces enfants font partie de ces trois maisons de la famille de Rasmi Abou Malhous, qui n’est autre qu’un commandant du Jihad islamique qui avait comme travail tous les matins, non pas d’aider sa famille a vivre dignement mais à tuer des Juifs encore et encore par la fabrication de roquettes que les résidents du sud reçoivent depuis 48 heures dépassant les 450 missiles !

    Alors oui, cela est triste mais nous ne rappelons pas des reportages en boucle des médias européens sur Shalevet Pass, tué par un tireur d’élite à Hevron. Rien sur Hillel Ariel, 13 ans, qui a été assassiné dans son lit, ni même sur Rina Schnarb, âgée de 17 ans, qui a été tuée à la suite d’une promenade avec sa famille en Judée Samarie.
    Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

    La liste est longue mais si vous regardez ces photos d’enfants «innocents», remarquez aussi qu’ils sont couverts de drapeaux du Jihad islamique, ce qui signifie qu’ils ne sont pas vraiment innocents.

    Ce n’est pas nouveau que les djihadistes utilisent des enfants comme boucliers humains et les envoient commettre des attaques terroristes afin que des idiots comme beaucoup de médias en France et ailleurs annoncent qu’ils sont les victimes de l’armée israélienne brutale.

    Chaque être humain à mal au ventre en voyant des images d’enfants morts, mais à qui la faute ? Aucun soldat de Tsahal ne veut tuer des innocents, il faut se tourner avant tout vers les dirigeants terroristes de la Bande de Gaza et les accusations devraient être contre eux, Israel continuera de se défendre coûte que coûte. Le sang des Juifs n’est pas moins important.

Les commentaires sont fermés.