La couardise criminelle des pays européens

Ainsi donc, six pays européens, dont la Belgique, la Suède, la Norvège, la Finlande, le Danemark et les Pays-Bas ont annoncé rejoindre l’INSTEX, instrument créé par la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne pour assurer la continuité des transactions commerciales avec l’Iran malgré les sanctions américaines.

Comment les gouvernements européens peuvent-ils soutenir financièrement un régime qui affame son peuple afin de pouvoir semer la désolation en Irak et au Liban ?

Relevons aussi le cynisme de l’ancien ministre espagnol des Affaires étrangères Jopsep Borell qui lorsqu’un journaliste l’a interpellé en février dernier lors d’une conférence de presse sur le retrait des États-Unis de l’accord nucléaire iranien a dit textuellement : « Nous ne sommes pas des enfants de chœur qui suivent naïvement ce que les États-Unis disent et agissent. Nous avons nos propres perspectives, intérêts et stratégie et nous continuerons à avoir de bonnes relations avec l’Iran. Ce serait évidemment très grave pour nous s’il développait une arme nucléaire… L’Iran veut anéantir Israël ? Ah bon, il n’y a rien de nouveau. Nous devons vivre avec cela. »

Et rappelons aussi les déclarations suivantes des responsables iraniens que nos chers médias se sont bien gardés de rapporter :

En 2005, juste après son élection à la présidence iranienne, Mahmoud Ahmadinejad, avait qualifié, à la tribune de l’ONU, Israël de « tumeur » et cité les propos du guide suprême iranien, et l’ayatollah Khomeini, avait déclaré qu’Israël devrait être rayé de la carte : « Le régime sioniste sera bientôt éliminé comme l’Union soviétique, ainsi l’humanité entière sera libérée. Des élections devraient être organisées entre Juifs, Chrétiens et Musulmans afin que la population de Palestine puisse choisir démocratiquement son gouvernement et son propre destin. »

En octobre 2006, Ahmadinejad a déclaré dans un discours intitulé « Le monde sans le sionisme » : « Notre cher imam a fait une déclaration très sage en affirmant que le régime d’occupation devait être rayé de la carte… Nous ne pouvons pas faire de compromis sur la question de Palestine… L’occupation des sionistes est une honte, un leurre pour le monde islamique. Notre nation ne peut permettre à cet ennemi historique d’exister au cœur du monde musulman. » 

En juillet 2012, dans un discours prononcé devant un groupe d’ambassadeurs de pays islamiques, Ahmadinejad avait affirmé : « L’annihilation du régime sioniste est la clé pour pouvoir résoudre les problèmes du monde…Tout homme libre, souhaitant que justice soit faite dans le monde entier, doit faire de son mieux pour anéantir le régime sioniste… L’objectif ultime des forces mondiales doit être l’annihilation du régime sioniste. »

Le 18 août 2012, le Général, Amir Ali Hajizadeh, commandant des forces aérospatiales au sein des Gardiens de la Révolution islamique, a déclaré : « Si les voyous sionistes se lancent dans la mise en pratique de leurs menaces verbales, ils fourniront une bonne occasion de pouvoir détruire Israël. Son régime sera rayé de la carte et jeté à jamais dans la poubelle de l’Histoire. » 

En août 2013, le président Hassan Rohani, curieusement considéré comme modéré par rapport à son prédécesseur Ahmadinejad, a déclaré : « Le régime sioniste est un corps étranger dans le monde musulman, il aurait dû disparaître depuis des années… »

Le 9 septembre 2015, le guide suprême, l’ayatollah, Ali Khamenei, a déclaré « Israël n’existerait plus dans 25 ans ».

Cette déclaration de Rohani a été fortement condamnée par l’UE : « Les propos du Président Rohani mettant en cause la légitimité d’Israël sont totalement inacceptables… Ils sont également incompatibles avec la nécessité de régler les différends internationaux par le dialogue et le droit international ».

(source : cpa-lecape.org/le-nouveau-charge-des-affaires-etrangeres-de-lue-neglige-les-menaces-des-ayatollahs-contre-israel/)

Et selon une dépêche de l'AFP datée du 30 septembre dernier, qui n'a non plus été rapportée par la presse "bien-pensante", le général de division Hossein Salami, commandant en chef des Gardiens de la Révolution, armée idéologique de la République islamique d'Iran, a déclaré : « La destruction d'Israël n'est plus un rêve mais un but à portée de main »

Alors, comment l’Europe, berceau de la Shoah, peut-elle s’accoquiner avec un pays qui non seulement réitère régulièrement les menaces contre un Etat reconnu par l’ONU, mais qui tue des centaines de manifestants qui protestent contre la corruption des Ayatollahs ?

Poser la question s’est rappeler la fourberie de la Grande-Bretagne, de la France, de l’Italie ayant pactisé avec l’Allemagne nazie en 1938. Le pacte qui avait alors été signé entre ces quatre pays avait alors ouvert les portes à l’agression hitlérienne qui avait provoqué le début de la Seconde Guerre mondiale.

Et poser la question, c'est aussi constater l'attitude honteuse de ceux qui face aux massacres par le régime iranien de centaines de protestataires demeurent cois. Pourtant, ces mêmes gens ne manquent pas de donner une volée de bois vert à l’État juif lorsque pour se défendre Tsahal tue quelques palestiniens où quand le gouvernement israélien annonce de nouveaux permis de construire en Judée Samarie.

Lien permanent 9 commentaires

Commentaires

  • Soudain les commentaires se font rares ?

    Bref, plus un pays sera proche de ces assassins et plus ce pays sera exposé au terrorisme !

    Les mollahs ne s'en prennent jamais à leurs ennemis, mais à leurs amis.

    L'Irak et la Syrie en font les frais, ce sera à court terme un massacre comme jamais vu. Si le régime ne tombe pas ces prochains jours !

  • Alors, les mollahs raseront leurs barbes et prendront leurs jets pour rejoindre le pays qui abrite leurs milliers de milliards !

  • L'Europe (pas tous les pays, mais l'UE de Bruxelles) corrompue par les mafias des drogues et des pillages ne peut rien faire d'autre que de soumettre aux mollahs, ils ont acceptés des milliards de bakshish de la part de ceux qui massacrent leur population !

    Les mollahs ont les preuves concernant les corruptions faites à des politiques européens, ils les font chanter en choeur !!

    Egalement, ce ne sont pas "des centaines" de morts en Iran, mais des dizaines de milliers, mais cette fois, c'est dans les 2 camps !!

    Concernant la Belgique, la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne, la Suède, la Norvège, la Finlande, le Danemark et les Pays-Bas qui ont annoncé rejoindre l’INSTEX, qu'ils fournissent le moindre boulon à l'Iran et leurs exportations aux USA seront instantanément bloquées !!!

    C'est du pipeau à la sauce Macron, Renault et Peugeot ont fissa-fissa fermés leurs usines en Iran, si ils veulent chanter, qu'ils chantent, mais ça ne changera rien, ils ne fourniront ni n’achèteront rien avec l'Iran !!!

  • Merci pour ce texte. Vous auriez pu, en parlant des attitudes honteuses de l'Europe, parler de celle des USA qui entretient une alliance proche de l'amitié avec ces roitelets qui, grâce au pétrole, peuvent distiller leur idéologie religieuse criminelle.

    Evidemment que les politiciens européens sont lâches. Cela se voit jusqu'à leur manière d'accepter des accommodements avec les "moeurs" islamiques.
    Il faut écouter les interviews d'Alexandre del Valle quand il avertit la gauche qui fait alliance avec les islamistes qu'elle sera mangée par ceux qu'elle pense être leur alliée. Cet avertissement est valable pour cette droite mercantiliste qui irait jusqu'à vendre la corde qui la pendra.
    Ce n'est pas uniquement Macron qui est en mort cérébrale, selon les propos d'Erdogan, c'est l'Europe de l'ouest, celle qui a combattu deux totalitarismes mais qui se laisse "bouffer" par un troisième, plus dangereux car il allie politique et religieux.
    Il y a bien des îlots de résistance un peu partout en Europe, mais arriveront-ils à faire comme ces Grecs anciens du Vème siècle avant JC qui ont pu vaincre les Perses malgré leur faible nombre?

  • @G. Vuilliomenet, il faut savoir que ce n'était pas ces roitelet qui étaient au pouvoir dans la majorité des états du Golfe, nous aurions à faire aux wahhabites et autres salafistes présents dans l'ouest de l'Arabie, si les anglais et les américains ont confiés le pouvoir aux Al Saoud, ce n'était pas pour des clous !

    Savez-vous combien de fanatiques extrémistes sont enfermés dans les gigantesques prisons saoudiennes et combien sont punis de peine de mort chaque année ?

    G. Vuilliomenet, votre réponse face à l'énorme problème que pose l'Iran au reste du monde est celle servie par les gôche diverses lorsque l'on aborde ce sujet.

    Derrière 90% des attentats soi-disant revendiqués par l'EI, ne cherchez pas, ce sont des mollahs déguisés en sunnites !!

    Comme je l'ai dit sur le blog de J.S. Eggly, ne voyez pas uniquement les questions idéologiques, le terrorisme est aux musulmans ce que le football est aux classes pauvres et aux pays pauvres non-musulmans, c'est une source de finances indispensable d'un projet d'islamisation via des trafiques de drogues et d'armes vers l'Europe.

    Les officines iraniennes comme le hizbollah sont les plus importantes mafias mondiales qui inondent l'occident de drogues et d'armes de guerre, ces milices mi-iraniennes, mi libanaises chiites contrôlent 70% des filières de trafiques de drogues mondiales, soit entre 450 et 550 milliards de dollars annuels et grace à des centres névralgiques disséminés sur les 4 coins de la planète, Amérique du Sud où le hizbollah était représenté aux élections boliviennes, au Liban, on en parle même pas, à Chypre, au Nigéria, en France bien-sûr, base principale de la distribution en Europe, en Suisse où Micheline Calmy-Rey leur a offert un statut diplomatique et des bureaux de représentation officielle et dont personne ne parle, très pratique pour le blanchiment de l'argent sale, il faut savoir que l'Iran n'a pas signé de traiter de réciprocité en matière d'échange de données bancaire avec la Suisse, etc...

  • En Iran ils ont les mollahs et en Europe on a les mollachus. A cause de la de la couardise de Bruxelles les premier sont toujours là et les seconds n'ont pas encore chu, mais on garde espoir.

  • Voilà ce que la presse romande évite de révéler :

    Un imam radical sous enquête pour fraude à l’aide sociale. Il avait déjà été accusé de discours haineux envers les juifs et les chrétiens

    Suisse : Le prédicateur biennois, déjà accusé de discours haineux, aurait dissimulé des revenus de plus de 100’000 francs.

    Deux ans après avoir tenu des propos haineux envers les juifs, les chrétiens, les bouddhistes et les chiites à la mosquée Ar’Rahman de Bienne, l’exilé libyen vit toujours à Nidau, juste à côté, et touche une rente AI avec prestations complémentaires. Mais sa situation est de plus en plus précaire.

    Déjà visé par une enquête pénale pour discrimination raciale, il a aussi été dénoncé par la ville de Nidau pour fraude à l’aide sociale. De 2003 à 2017, l’ancien agronome a perçu 590 293,95 francs de prestations financées par le contribuable, comme le montrent nos recherches menées conjointement avec le magazine Rundschau de la télévision alémanique SRF.

  • @Corto : La Tribune de Genève en parle aujourd'hui en long et en large.

  • Je n'ai pas d'abonnement et je ne suis pas en Suisse, mais le quotidien Tamedia le plus lu, en tout cas sur le net, c'est 20 minutes et pas un traite mot !!

    Pourquoi dans un quotidien Tamedia en parle et pas sur l'autre ???

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel