Une photo douteuse

Sur les sites des journaux appartenant à Tamedia, on peut voir cette photo en clôture d'un article repris de l'ATS, et intitulé "Israël réplique à des ballons incendiaires" :

avec cette légende :
 
La Cour pénale internationale affirme disposer d'éléments attestant que des crimes de guerre ont été commis ou sont en train de l'être en Cisjordanie. (Vendredi 20 décembre 2019)
 
Diantre, que vient faire cette photo accompagnée de cette légende dans un article qui traite de la riposte israélienne contre une attaque de ballons incendiaires ? Comment peut-on insidieusement comparer les crimes de guerre commis par le groupe terroriste Hamas qui, depuis Gaza, territoire que l’État hébreu a évacué en 2005, en plus des ballons incendiaires, tire des roquettes en direction de Israël (1403 ont été tirées l'année dernière, année record), avec de soit-disant crimes de guerres qui ont été commis ou sont en train de l'être en Cisjordanie ? Car de quelles crimes de guerre y parle-t-on ? Se réfère-t-on aux ripostes des soldats de Tsahal suite à des attaques terroristes ? Évoque-t-on la soi-disant occupation israélienne de la Cisjordanie, bibliquement nommée Judée Samarie, dont les accords d'Oslo conféraient l'administration en zone C à l’État juif ? Et n'y a-t-il pas plus grand crime de guerre que celui perpétré contre les habitants d'un pays, qu'ils soient juifs ou arabes ?
 
Poser toutes ces questions, c'est aussi déplorer que l'on veuille mettre déshonnêtement sur le même plan un État qui depuis 1948 lutte pour sa survie et ceux qui cherchent à l'annihiler en faisant usage des moyens aveugles de destruction massive.
 
Mais si la légende de la photo se référait tout naturellement aux crimes de guerre commis par l'Autorité palestinienne pour les paiements par celle-ci aux familles des terroristes ? (https://infos-israel.news/pour-la-premiere-fois-la-cour-penale-internationale-accuse-lautorite-palestinienne-de-crime-de-guerre-pour-le-paiement-aux-familles-des-terroristes/) ou bien évoquait justement le programme criminel de deux entités oppressives (https://infos-israel.news/le-programme-criminel-de-lautorite-palestinienne-le-hamas-et-le-silence-de-leurope/)?
Lien permanent 3 commentaires

Commentaires

  • Le Matin.ch a voulu « équilibrer » avec la première - qui n’a aussi rien à voir avec les « ballons » incendiaires qui font des ravages autant que des bombes ou missiles, mais une photo parmi des photos d’effets de missiles et contre des missiles, avec une de l’année passée, des soldats attendant de débusquer le sauvage violeur terroriste assassin d’une jeune israélienne - afin d’amortir les foudres des islamistes et autres antisémitosionistes!

  • Merci David Frenkel.
    Encore une fois, une énième, l’information est biaisée, manipulée, afin qu’on croie que les méchants sont les soldats israéliens alors qu’ils ne font que protéger leur population contre des actes terroristes QUOTIDIENS.
    Notre presse est une honte à la vérité.
    Merci de vos éclairages pertinents.

  • "Accident de travail à Gaza" LOL

    Un terroriste a été tué à Gaza et un autre très gravement blessé suite à plusieurs explosions près de l’aéroport de Dehanyeh. Le Hamas s’est empressé d’annoncer que l’explosion était due à une bombe israélienne qui n’avait pas encore explosé. Mais il est plus que probable que ces deux terroristes étaient en train de préparer un engin piégé pour l’attacher à des ballons.
    Une grappe de ballons piégés a atterri samedi dans un parc de jeux à Sederot. Un artificier de la police est arrivé sur place et a désamorcé l’engin piégé qui y était attaché. Des sources libanaises indiquent que le Hamas a décidé de reprendre les attaques et provocations contre Israël afin de faire pression sur le gouvernement d’accéder à ses exigences. Parmi les provocations prévues, le retour des « unités nocturnes » destinées à harceler les soldats de Tsahal.

    https://lphinfo.com/nouveaux-ballons-pieges/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter+quotidienn

Les commentaires sont fermés.