Que les imams modérés se fassent entendre !

Qu’est-ce le radicalisme ? Selon une des définitions du Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales (CNRTL), c’est une attitude qui refuse tout compromis en allant jusqu'au bout de la logique de ses convictions. Le radicalisme appliqué à l’islam se définit donc par la volonté de vouloir imposer sa religion à autrui. Certes, et comme dans toutes les religions, l’islam est sujet à interprétations et à critiques. Il y a ceux qui prennent à la lettre le Coran, et il y en d’autres qui ne puisent de ce Livre que les prescriptions ayant trait à l’individu lui-même, mais non aux prescriptions qui empiètent sur le bien-être et sur la liberté d’autrui. Nombre de pays musulmans font partie de cette dernière. Malheureusement, certains imams, et certain régimes moyen-orientaux ont une lecture radicale des textes coraniques, et représentent un danger notoire. Les attentats de par le monde sont encouragés par eux. Une femme à la tenue légère, un juif ou un chrétien portant des signes religieux ostentatoires s'aventurant  dans certains quartiers des villes européennes s’y feraient agresser . Et si l’Iran, encourageant le terrorisme1), arrivait par malheur à mettre les pays occidentaux à ses pieds, nous serions sous le joug de la charia. On ne peut que regretter que les musulmans qui ont une lecture modéré du Coran ne prennent guère la parole dans les médias et en public pour condamner haut et fort les attentats perpétré au nom d'un islam radical ; comme on peut regretter que les pays islamiques non théocratiques ne dénoncent officiellement les Etats ayant une vision intolérante de l'islam.

1) https://www.ouest-france.fr/terrorisme/un-projet-d-attentat-londres-soutenu-par-l-iran-aurait-ete-garde-secret-par-le-gouvernement-6390645 et https://www.lexpress.fr/actualite/monde/le-danemark-dejoue-un-attentat-et-accuse-l-iran_2045465.html

Lien permanent 7 commentaires

Commentaires

  • Est-ce qu'un texte (le Coran) qui se prétend être la parole d'Allah peut-il être interprété? Si encore, il n'y avait pas eu le principe de l'abrogation, encore une règle d'Allah dicté par Djibril à Mahomet, les textes coraniques pourraient être interprétés, mais non, Allah a cru bon pouvoir balayer des règles anciennes d'un revers de main.

    Quant aux musulmans dits modérés, ils savent très bien qu'une relecture du Coran ne peut être qu'un acte d'apostasie. D'ailleurs, cette vision d'une lecture différente du Coran n'est qu'un leurre servant les islamistes de tout poil.

    La grande différence entre le Coran et la Bible est que si la Bible est un récit, une épopée, ce n'est pas le cas du Coran qui est un ensemble de prescriptions qui sont force de lois, le fait qu'il soit enjolivé par des textes de provenances diverses n'en laisse pas moins qu'il est un texte de lois qui dit ce qui est licite ou pas.

  • @G. Vuilliomenet : la bible est aussi sujet à interprétation. Un exemple parmi tant d'autres : lorsqu'il y est écrit : "oeil pour oeil, dent pour dent" les talmudistes interprètent cette injonction ainsi : "la VALEUR d'un oeil, la VALEUR d'une dent doit être acquittée"

  • "oeil pour oeil, dent pour dent" les talmudistes interprètent cette injonction ainsi : "la VALEUR d'un oeil, la VALEUR d'une dent doit être acquittée""

    Avec la seule différence que rien de ce qui est écrit dans la Bible est repris aujourd'hui , contrairement au Coran qui est appliqué à la lettre!

    Wiki nous rappelle aussi que: "Cette expression provient de la "Loi du Talion", qui apparaît en 1730 avant JC dans le code d'Hammourabi, alors roi de Babylone.".....

  • Merci Patoucha pour ces explications. Oui, la loi du talion est bel et bien une loi qui veut justement éviter les vendetta. Tout comme vous, j'ai cherché cette formule de "oeil pour oeil, dent pour dent" et je suis tombé sur les explications du wiki. Dans la Bible, c'est apparemment dans l'Exode que l'on retrouve l'expression. L'Exode est-il un texte de loi ou un récit?
    Est-ce Dieu qui nous parle, ou fait-on parler Dieu? Voici toute la différence, me semble-t-il avec le Coran qui EST un texte de loi.
    Dans l'AT, Moïse transmet la table des lois, bien entendu, certaines règles sont iniques comme, par exemple, la lapidation, châtiment que Jésus abolira. Une question me vient à l'esprit, sait-on quand ce châtiment fut utilisé la dernière fois par les juifs? Même question pour les musulmans.

  • J'apporte des précisions sur ce que vous avez écrit M. Frenkel, car c'est ce que j'ai appris dans mes premières années d'école où nous avions un cours d'Histoire sainte par semaine:

    Réponse à une question sur "Oeil pour oeil, dent pour dent" et vengeance

    Mais ce texte n'a pas pour but d'exiger une réparation "oeil pour oeil, dent pour dent", mais de limiter la rétribution à ce qui est juste. Trop souvent, pour une offense légère, un homme puissant exigeait une réparation exagérée. ..... Je mets en exergue ce passage sur l'Islam:

    - Comparez avec la "justice" de l'Islam, où un voleur a la main coupée… même s'il n'a volé qu'un morceau de pain!

    La Loi ne permettait pas d'exiger autre chose qu'une juste compensation.

    Dans le Lévitique, le texte de l'Exode est repris et complété. L'intention reste la même: une compensation juste.

    Dans le Deutéronome, l'application pratique est précisée. Ainsi au verset 15: "Un seul témoin ne suffira pas contre un homme pour constater un crime ou un péché, quel qu'il soit; un fait ne pourra s'établir que sur la déposition de deux ou de trois témoins." Une nouvelle fois, ces lois empêchent une application injuste ou une demande d'indemnité démesurée.

    Il est maintenant possible de répondre de façon précise à votre question.

    Le commandement "Oeil pour oeil, dent pour dent", n'est PAS un "droit de vengeance" mais une LIMITATION du droit de réparation des dommages.
    Ce commandement fait partie de la Loi, donnée par Dieu au peuple d'Israël. La Loi ne se limite pas aux Dix commandements!

    Note: Retrouvez dans la FAQ 280, plus d'informations et de précisions sur la loi du talion dans Exode 21.

    *****
    La vengeance dans la Bible

    Si la Loi permet d'obtenir une juste compensation pour un préjudice, cette demande de rétribution n'est pas obligatoire.Déjà dans l'Ancien Testament on a le commandement:
    Lévitique 19:18 : Tu ne te vengeras point, et tu ne garderas point de rancune contre les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi–même. Je suis l’Eternel.

    Il y a aussi:
    Proverbes 25:21 : Si ton ennemi a faim, donne–lui du pain à manger; s’il a soif, donne–lui de l’eau à boire.

    Celui qui aime son prochain, non seulement ne demandera pas une rétribution exagérée, mais renoncera à tout esprit de vengeance.

    Dans le Nouveau Testament, Jésus va encore plus loin:
    Matthieu 5:44 : Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent.
    Romains 12:20 : Mais si ton ennemi a faim, donne–lui à manger; s’il a soif, donne–lui à boire; car en agissant ainsi, tu amasseras des charbons ardents sur sa tête.

    En résumé: Si vous demandez une juste rétribution, vous ne péchez pas. Mais si vous allez au delà de cet ordre, en renonçant à toute vengeance, vous suivrez parfaitement l'exemple donné par Jésus.

    https://www.bible-ouverte.ch/faq/faq-theme/qr-societe-politique-famille-ethique/510-reponse-135.html

  • Il vaut mieux ne pas divulguer ce genre d'infos, car autrement, le but de l'attentat terroriste est malgré tout atteint : semer la terreur dans l'esprit des Européens, qui s'aplatiront et se tairont encore davantage.

    On espère cependant que les gouvernements et leurs services secrets font malgré tout leur travail de suivi, d'enquête et de prévention. Et qu'ils expulsent tous les prêcheurs de haine, vaste programme....

  • Le coran est un bouquin écrit par des hommes afin de leur donner un statut plus que "jouissif" puisque chaque mâle peut avoir 4 épouses, soumises a des lois juridiques en faveur du maquereau. Mahomet n'est qu'un sanguinaire pédophile, suffit de lire son histoire. Le coran est une feuille de route pour islamiser le monde par le mentale en se cachant derrière des divinités inventées. C'est également un copié/collé de très mauvaise qualité bourré de fautes. Interdire l'islam et ce bouquin reste la solution pour éviter le pire à nos gamins. L'islam sème la haine, le désordre depuis son invention. Il suffit de lire son histoire au travers des conquêtes, une horreur. Nous sommes comme dans les années 1930, un monstre s'impose en pratiquant la taqiyya, la force, le terrorisme et les fausses prière racistes. Attention danger.

Les commentaires sont fermés.