Le réveil de la bête immonde au sein de nombreuses rédactions

Décidément les journaux romands appartenant à Tamedia ne manquent pas une occasion de tirer sur l’État juif. Si ces journaux ne recopient pas les fake news de l’ATS ou de l’AFP, (voir mes précédents billets), ceux-ci rémunèrent une envoyée spéciale en Israël pour déblatérer sur le seul petit État démocratique du Moyen-Orient.

Sous le titre désinformateur "Israël bloque les denrées palestiniennes " la journaliste étale les jérémiades des agriculteurs palestiniens. Ce n’est que beaucoup plus loin dans l’article que l’on apprend que les mesures dictées par les autorités israéliennes répondent à une initiative prise par les Palestiniens au mois d’octobre d’interdire l’entrée sur leur territoire des viandes issues des bovins et du mouton en provenance d’Israël. Cette interdiction entraîne de lourdes pertes chez les éleveurs israéliens qui ont demandé au gouvernement d’intervenir. Alors, non seulement il aurait été plus honnête de titrer, par exemple "Israël répond au boycott en bloquant les denrées palestiniennes" , mais l’objectivité aurait aussi voulu que la journaliste interview également les éleveurs israéliens. Notons au passage que l'auteure de l'article a une notion sélective de la punition collective...

Preuve de cette obsession qui s’empare de plus en plus d’une presse à la solde anti-israélienne, le silence de celle-ci quant à la publication hier par la commission des droits de l’homme de l’Onu d’une liste de 116 sociétés et compagnies qui travaillent avec des entreprises juives en Judée-Samarie. Étant donné qu’aucune liste n’est fournie par l’ONU quant aux sociétés établies dans les dizaines de territoires réellement occupés de par le monde, la mise à l’index de l’unique État juif relève de l’antisémitisme.

La non-dénonciation de ce nouveau antisémitisme, et les titres tapageurs mettant en cause uniquement l’État hébreu sont des preuves flagrantes du réveil de la bête immonde au sein de nombreuses rédactions.

 

Lien permanent 3 commentaires

Commentaires

  • Cette fois, je ne suis plus entièrement d'accord avec vous. En fait, vous faites la démonstration que l'ensemble "anti-sémitisme" ne recouvre pas intégralement l'ensemble "anti-sionisme". Il y a intersection et secteur commun, sans doute. Mais en l'occurrence, il appartient aux Israéliens de se défendre avec leurs propres moyens contre la communication mensongère de ceux d'en face. On est en guerre. Dans la guerre, on ne larmoie pas, on combat.

  • Cependant Géo, Israël qui est en état de guerre depuis sa création ne peut pas sans discontinuer se défendre contre les communications étrangères, ils y passeraient leurs journées ! C'est aux rédacteurs en chef de produire à ceux qui paient les journaux de distiller une information EQUILIBREE qui rend compte des exactions aussi commises par les arabes palestiniens. Jamais je n'y ai vu un reportage relatant la corruption de l'autorité palestinienne et du Hamas qui appauvrissent leurs populations. Jamais je n'y ai vu un compte rendu sur laine inculquée aux enfants à travers les manuels scolaires, etc, etc. Loin de moi l'idée de ne pas critiquer les dirigeants israéliens, et croyez Israël étant un pays démocratique la presse de gauche s'en charge. IL EST INADMISSIBLE que la presse suisse qui devrait être neutre et objective prenne partie et ce de manière douteuse contre le "Juif des nations" STOP, il ye na marre !!! Cessons de cultiver la haine du juif à travers le palestinien, Quel journal parle-il des tibétains, des Ouïghours, etc, et.

  • Je persiste et signe. Il ne faut pas compter sur les patrons de la presse et leurs laquais pour défendre des positions honnêtes par rapport aux faits. Actuellement, on a un peu l'impression que la presse mainstream occidentale n'est qu'une vaste usine à fake news. Il n'y a rien de bon à attendre de ces gens-là.
    Ne vous plaignez pas de leur malhonnêteté, continuez de mettre en avant des faits ! Cela finira par payer. Autour de moi, je ne vois que des gens fâchés contre la presse, la radio, la télé...Tout le monde en a ras-le-bol de ce culte des marginaux LGBT, des tarés véganes, des folles féministes, etc, etc...

Les commentaires sont fermés.