Chers journalistes, ne recopiez pas des contre-vérités

Les contre-vérités recopiées de l’ATS continuent sur les sites des journaux appartenant à Tamedia.

En effet, sous le titre « Israël annule finalement la levée de restrictions » on y lit : ...Israël justifie le blocus sur Gaza… Je demande au journaliste qui a recopié l’article de l’ATS, s’il sait ce que veut dire un « blocus » ? s’il le sait, comment peut-il en parler, lorsque la dépêche mentionne auparavant que «L'extension de la zone de pêche, la restitution de 500 permis d'entrée commerciaux et la livraison de ciment sont annulées», ce qui laisse sous entendre que mise à part la livraison de ciment1), d’autres marchandises en provenance d’Israël alimentent toujours Gaza. Celui qui a recopié l’article sait-il donc faire la différence entre un embargo et un blocus ? Par ailleurs, comment peut-on parler de blocus lorsque selon les autorités israéliennes, environ un millier de Gazaouis franchissent chaque jour le poste frontalier d'Erez, essentiellement pour des motifs humanitaires2)? L’annulation de 500 permis d’entrée parmi un millier de permis octroyés est-il un blocus ?

Par ailleurs, dans cette dépêche de l’ATS, on lit en sous titre : "Attaques en hausse depuis le plan Trump", Le copieur de la dépêche sait-il qu’en 2019, bien avant la divulgation du plan Trump, 1.403 roquettes ont été tirées sur le territoire israélien depuis Gaza,année record en la matière3) ?

Je n'arrêterais pas de dénoncer, et cela au nom de la liberté d’expression, qui m'a été obligeamment accordée sur le blog de la TDG, les écarts journalistiques.

1) Le ciment est utilisé par le Hamas, goupe terroriste régnant à Gaza, pour creuser des tunnels d'attaques menant en territoire  israélien

2)http://french.xinhuanet.com/2018-08/28/c_137423459.htm

3) https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/1578946037-israel-le-conflit-a-gaza-a-atteint-son-paroxysme-en-2019-le-nombre-d-attaques-terroristes-en-cisjordanie-en-baisse-rapport

 

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.