Les vieux démons sous l'effet du coronavirus

L’anti-Defamation League (ADL) s’inquiète de l’ascendance des opinions antisémites complotistes suite à l’expansion du coronavirus. En effet, des théories les plus invraisemblables ont pignon sur rue dans les réseaux sociaux. L’accusation des juifs d’avoir mis en place ce virus pour avoir la mainmise sur le monde et d’en tirer des avantages pécuniaires émane aussi bien des milieux d’extrême droite que des pays musulmans comme la Turquie, l’Irak ou l’Iran, ainsi que des organisations terroristes ‘palestiniennes’ ou du BDS (Boycott - Désinvestissement - Sanctions contre Israël).

Ceux qui masquent leur antisémitisme sous couvert de l’antisionisme ne sont pas en reste non plus. Le Prof. Assad Abu Khalil, maître de conférences en Sciences politiques dans une université californienne, a prétendu de façon ignoble et mensongère « qu’Israël traite de manière différente ses citoyens juifs et non-juifs et va emprisonner massivement ses citoyens non-juifs ». En Grande-Bretagne, Rushan Saliah, le rédacteur en chef du site musulman d’informations 5Pillars a écrit sur Twitter: « Je préfère prendre le risque d’être contaminé par le virus plutôt que d’utiliser un vaccin produit en Israël ».

Carole Muriel, présidente de la section israélienne de l’ADL, quant à elle, met le doigt sur une caricature montrant une jeune fille musulmane, face à un soldat arborant l’uniforme de Tsahal qui met en joue elle et le virus corona, affublé de cette légende : « Le virus du Corona et Tsahal ont joint leur efforts contre le peuple palestinien ». Elle rappelle aussi que l'implication des juifs dans la diffusion des virus létaux a toujours existé, et elle cite aussi à ce propos les périodes du Moyen-Age ainsi que les grippes aviaires et porcines ayant sévi récemment.

Un nombre incroyable d’internautes ont une joie maligne à chiffrer l’augmentation des personnes atteintes du virus en Israël. Ils vont même jusqu’à proposer de le répandre non seulement dans ce pays, mais aussi parmi les communautés juives de par le monde en forçant les gens qui en sont porteurs à s’y fourrer.

Bien des sites se font le porte-parole des théories contenues dans le pamphlet judéophobe des Protocole des Sages de Sion, à savoir que le désir des juifs, c'est d'engendrer des discordes jusqu'à aboutir à des guerres civiles occasionnant ainsi leur emprise au sein du monde libre. L'un des antisémites va même jusqu'à prétendre que c'est le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou qui aurait crée le coronavirus...

Et tout cela sans compter la haine de l'autorité palestinienne qui infecte les jeunes scolarisés, et auxquels la propagande martèle que Israël empoisonne l'eau et propage intentionnellement des maladies au sein de la population arabe.

Les juifs et les hommes ayant une ligne de conduite pacifique envers autrui peuvent donc se lamenter du retour de ces vieux démons qui, sous l'effet du coronavirus, distillent leur venin de manière exponentielle à travers notamment les réseaux sociaux.

David Frenkel

Source : https://lphinfo.com/antisemitisme-la-pandemie-du-corona-alimente-les-theories-conspirationnistes/

 

Lien permanent 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel