Le nazisme n’a pas pris sa source dans l’humiliation du Traité de Versailles

En ce 9 novembre 2019 71ème anniversaire de la Nuit de Cristal (prélude à la Shoah), il est bon de rappeler que le nazisme est un dogme qui se caractérise par la supériorité de la race aryenne (ayant rapport aux populations blanches d'Europe, en particulier nordiques, germaniques selon la définition du CNRTL)1) sur celles des autres races et qui classifie les juifs dans la catégorie des sous-hommes, et ce, indépendamment de toute explication causale. Je m’inscris donc en faux contre ceux qui prétendent que le nazisme trouve son origine dans l’humiliation causée par la signature du traité de Versailles en 1919. De par son essence même le nazisme fouettait l’ego allemand et a trouvé preneur dans toutes les classes sociales. Certes, le programme en 25 points du Parti ouvrier allemand national-socialiste (en allemand : Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei, désigné sous le sigle NSDAP aussi simplement « parti nazi » avait aussi, entre autres, pour objectif l'abrogation dudit traité, mais c’était avant tout pour leur programme économique que ce sinistre parti était arrivé aux commandes de l’État. Le préjugé antisémite personnalisait alors le nazisme par rapport aux deux autres idéologies despotiques de l’époque, à savoir : le fascisme italien et le stalinisme. Il conviendrait aussi de se rappeler que l’antisémitisme allemand se manifeste dés les années 1880 dans toute son ampleur à la suite de l’arrivée de nombreux juifs russes fuyant les massacres à leur encontre. Richard Wagner, le grand musicien allemand s’était déjà fendu d’un écrit antisémite le 25 avril 1869. La différence entre les autres antisémitismes qui ont proliféré depuis deux mille ans partout ailleurs dans le monde et l’antisémitisme allemand, c’est que celui-ci a été érigé en une doctrine officielle dont Hitler s’est fait le chantre. De grâce que l’on cesse par conséquent de nous rabâcher que de nos jours, où le nazisme n’est heureusement plus un parti politique, et après l’attentat de Halle-sur-Saale en Allemagne, que l’antisémitisme allemand trouverait sa raison d’être dans ceci ou cela, alors que la bête immonde se nourrit toujours d’une doctrine qui place l’aryen au piédestal, et le juif au pilori.

 

1) Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales

Lien permanent 2 commentaires

Commentaires

  • On ne peut être plus honnête dans l'histoire! Merci Monsieur!

    PS: La spoliation des biens juifs est aussi ancrée dans l'antisémitisme. Les immeubles et maisons confisqués durant la guerre en France, ne sont toujours pas rendus.......

  • "Le nazisme n’a pas pris sa source dans l’humiliation du Traité de Versailles"

    "Le préjugé antisémite personnalisait alors le nazisme par rapport aux deux autres idéologies despotiques de l’époque, à savoir : le fascisme italien et le stalinisme"

    Et le bellamisme. Vous avez oublié le bellamisme, Monsieur Frenkel.

    Ca doit dater donc de ... environ ... on va dire quoi ... 1892 ? Bien avant 1919, donc, je confirme, vous avez raison.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Bellamy_salute
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Salut_de_Bellamy

    En fait, s'il faut croire wikipedia, qui rapporte les instructions de Bellamy, la nazisme puiserait ces sources en fait dans le ... Colombisme, ... qui célèbre le début de la colonisation des sauvages d'Amérique par les missionaires envoyés pour établir la supériorité de la race européenne.

    A peu près à la même époque où un certain Ferdinand II d'Aragon proclama un certain décret ...

    https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9cret_de_l%27Alhambra
    https://en.wikipedia.org/wiki/Alhambra_Decree

    ... dans lequel, toujours selon wikipedia, ce brave Ferdinand II ...

    ... "déplore ensuite la persistance de pratiques judaïsantes parmi les juifs convertis au christianisme. La faute en est imputée aux Juifs parvenant à subvertir leurs anciens frères ainsi qu’en attestent les nombreux procès instruits par l’Inquisition au cours des douze années précédant le décret. Ceux-ci en infèrent en outre que les mesures de ségrégation des Juifs dans des quartiers spéciaux sont insuffisantes pour empêcher ces pratiques. "

    Comme vous pouvez le constater, je n'invente rien !

Les commentaires sont fermés.