Un anniversaire qui en dit long

Le mouvement terroriste Hamas vient de célébrer son 32ème anniversaire. Lors de cette célébration, ses dirigeants ont rappelé que leur objectif, selon ce qui est écrit dans leur charte, vise toujours à remplacer Israël par un État islamique. Pour y arriver, insiste la charte, seul le djihad, la guerre sainte pourrait y amener. Toute initiative entreprise en vue d’y renoncer est inutile, car abandonner le droit sur la Palestine, c’est abandonner une partie de la religion d’Islam. Leur charte pouvant être consultée par tout un chacun, on ne peut qu'être étonné que certains dirigeants, gouvernements et organisations internationales, s’accolent avec les chefs du Hamas. De même peut-on aussi être sidéré que maints médias décrivent comme activistes ceux qui s’en prennent à des civils.

Après avoir déraciné 7500 de ses citoyens de la Bande de Gaza pour donner une chance à la paix, Israël a vu le Hamas s’en emparer. Ce groupe de terroristes cherche sans cesse à y creuser des tunnels d’attaque menant en territoire israélien, et lance régulièrement des roquettes atteignant l’État hébreu ainsi que des ballons incendiaires mettant à feu le sud du pays.

Même certains articles de la charte de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), et ce malgré la reconnaissance officielle par elle de l’État d’Israël, comportent des articles étant incompatibles avec l’existence de celui-ci 1) , 2).

De plus, l’O.N.U. ne fait guère cas de l’endoctrinement des enfants palestiniens3)

Comment, dans ces conditions, les instances internationales peuvent-elles exiger de l’État juif qu’il cède la zone C de la Judée Samarie et Jérusalem-Est à un État palestinien qui représenterait un danger permanent pour son existence ? Imaginons un tel État exister à ses frontières, cela serait alors la fin programmée d'Israël ! Est-ce cela aussi que certains médias, sous la plume de bon nombre de hérauts de la bien-pensance, recherchent ?

1)« Article 19 : La partition de la Palestine en 1947 et l’établissement de l’état d’Israël sont entièrement illégaux, en dépit de tout passage du temps, parce qu’ils sont contraires à la volonté du peuple palestinien et à ses droits naturels sur sa patrie, et qu’ils sont incohérents vis-à-vis des principes instaurés dans la Charte des Nations unies, particulièrement en ce qui concerne le droit à l’auto-détermination. » et

 « Article 20 : La Déclaration Balfour, le Mandat pour la Palestine, et tout ce qui a été fondé sur eux, sont déclarés nul et non-avenus. Les prétentions à des liens historiques et religieux des Juifs avec la Palestine sont incompatibles avec les faits historiques et la véritable conception de ce qui constitue une nation. Le judaïsme, étant une religion, ne constitue pas une nationalité indépendante. De même que les Juifs ne constituent pas une nation unique avec son identité propre; ils sont citoyens des États auxquels ils appartiennent. » 

2) Voir aussi https://frblogs.timesofisrael.com/le-mythe-de-la-reconnaissance-disrael-par-lolp/

3) https://www.coolamnews.com/lonu-se-moque-bien-de-lendoctrinement-des-enfants-palestiniens/

Lien permanent 1 commentaire

Commentaires

  • Al Jazeera: Un officiel iranien humilié sur Jérusalem et Israël
    13 janvier 2020 David Sebban

    Ce n’est pas tous les jours qu’un représentant de la république islamique d’Iran se fait rabrouer en direct dans une émission télévisée. Cette fois c’est sur la chaîne d’information panarabe Al Jazeera qu’un présentateur se lâche. (Vidéo ci-dessous).

    Faisal al-Qasem est un journaliste druze d’origine syrienne, très actif sur le réseau Twitter où il compte plus de 5 millions d’adeptes. Il présente l’émission « Sens inverse » sur le réseau de diffusion d’Al Jazeera au Qatar. Il va dire ses quatre vérités à un officiel iranien. « Non les arabes ne veulent pas que vous libériez Jérusalem ».

    https://www.coolamnews.com/al-jazeera-un-officiel-iranien-humilie-sur-jerusalem-et-israel/

Les commentaires sont fermés.