Hommes de presse : sachez faire la différence entre un blocus et un embargo

Puissent  les sites des journaux ( TDG.CH, LeMatin.CH, 24H.CH,20Minutes.CH) rapportant un des articles de l'ATS intitulé  "Israël frappe Gaza après le tir d'une roquette"), cesser de mentir religieusement en disant que Gaza est sous blocus israélien. Les journalistes font-ils leur métier lorsque l'on apprend par exemple que :

"Après une vague de violence,  Israël rouvrira jeudi les points de passage avec Gaza" ?

i24NEWS

26 février 2020 à 16:18 - dernière modification 26 février 2020 à 17:13

 2 min

AFP / SAID KHATIBDes camions traversent le point de passage de Kerem Shalom dans le sud de la bande de Gaza, le 17 novembre 2019
Des camions traversent le point de passage de Kerem Shalom dans le sud de la bande de Gaza, le 17 novembre 2019...
 
Aussi, "Coronavirus : Israël coordonne la livraison d'équipements supplémentaires à Gaza". i24NEWS
 
Rappelons la définition d'un blocus : "Investissement d'une ville, d'un port, d'une position, d'un pays pour lui couper toute communication avec l'extérieur", selon la définition du Larousse. Et juste une petite information : Israël a quitté Gaza en 2005 !!!
 
Que les hommes de presse cessent donc de propager une " fake news". Un embargo (Suspension des exportations d'un ou de plusieurs produits vers un État, à titre de sanction ou de moyen de pression, selon la définition du Larousse) sur les matières premières pouvant servir a attaquer Israël n'est pas un blocus. En continuant de diffuser cette fausse information, bien des journalistes responsables se décrédibilisent. A moins d'être déshonnête jusqu'au point de vouloir justifier insidieusement le lancement de roquet par un soi-disant blocus imposé par l’État hébreu... 
 
David Frenkel
 
Lien permanent 1 commentaire

Commentaires

  • Coronavirus : Gaza appelle Israël au secours
    Maître Bertrand-Ramas-Muhlbach | JForum
    Lire l'article complet sur https://www.jforum.fr/coro (...)
    29 mars Extrait:
    Le 22 mars 2020, le quotidien Haaretz a publié un article (rédigé par Shannon Marée, Avocate australienne en Droit international) intitulé « ce qu’Israël doit faire dans la Bande de Gaza » (depuis que l’épidémie du corona virus s’y répand). Pour Shannon Marée, Israël serait tenu à de multiples devoirs en sa qualité de responsable de « la population gazaouis qu’il enfermerait délibérément » (sic). Bien qu’accablant généreusementn l’Etat juif, le document est très intéressant à plus d’un titre : il est tout d’abord emprunt de contradictions en ce qu’il omet de rappeler les raisons pour lesquelles Israël a été contraint de se protéger du Hamas (lorsqu’il a pris le pouvoir dans la bande de Gaza en 2007).

    Et d'autres pour ne pas changer:

    Bahgat Saber, militant des Frères musulmans basé à New York (Photo: capture d'écran MEMRI-TV)

    Un militant des Frères musulmans basé à New York exhorte les Égyptiens malades du coronavirus ou de la grippe à infecter délibérément des responsables du gouvernement et des services de renseignement, des policiers et des officiers militaires et des membres du système judiciaire.

    Dar al-Ifta a également noté que le journal en ligne de l'Etat islamique Al-Naba se réjouissait de la propagation du virus en Iran et en Chine. Le journal a déclaré que la Chine est un État infidèle avec un gouvernement tyrannique. Dans une fatwa publiée dans Al-Nab, l'Etat islamique a déclaré que la Chine méritait cette torture "dans ce monde et dans le monde suivant" et que la propagation du virus était louable et conforme à la charia, même si les musulmans en étaient affectés.

    L'EI a dit à ses combattants en bonne santé de rester en dehors de l'Europe pour éviter d'être infecté par le virus. Al-Qaïda a émis le même «avertissement de voyage» à ses militants. Les deux groupes ont demandé à leurs djihadistes de reporter leurs opérations en Europe jusqu'à ce que la menace soit terminée.

    https://youtu.be/eY1C2WogWcw

    Et on les soigne!?

Les commentaires sont fermés.