On aura beau vaincre le coronavirus, cela ressemblera à une victoire à la Pyrrhus

Voici un décret pesant de tout son poids sur les épaules des médecins français pour le recours à l’euthanasie.

29 mars 2020 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 11 sur 69 :
« II. – Par dérogation à l’article L. 5121-12-1 du code de la santé publique, la spécialité pharmaceutique Rivotril® sous forme injectable peut faire l’objet d’une dispensation, jusqu’au 15 avril 2020, par les pharmacies d’officine en vue de la prise en charge des patients atteints ou susceptibles d’être atteints par le virus SARS-CoV-2 dont l’état clinique le justifie sur présentation d’une ordonnance médicale portant la mention “Prescription Hors AMM dans le cadre du covid-19”.

Or, le Rivotril, qui par temps normal est utilisé pour traiter l’épilepsie , est vivement déconseillé si le patient souffre de problèmes respiratoires graves, car il pourrait conduire à une suffocation mortelle. Alors, l’administrer aux malades atteints par le virus SARS-CoV-2 (coronavirus) ne peut que les tuer. Les fournitures médicales se faisant rares, l’administration dudit médicament serait donc, et, ô horreur, la solution toute trouvée pour libérer des lits.

Le décret fait d’autant plus froid dans le dos qu’il sert les Établissements d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) qui ont besoin d’aide et de soins au quotidien, et où les soins sont pris en charge par l’Assurance maladie, et ne sont pas facturés aux résidents. Des questions taraudantes se posent d’autant plus que les EHPAD où vivent des personnes âgées sont en déficit chronique de fournitures médicales, et qu’il est impossible d’évacuer les malades dans des hôpitaux sur le qui-vive.

A cette spécificité française vient s’ajouter, ailleurs dans le monde1), les dilemmes des médecins qui souvent par faute de moyens suffisants doivent sélectionner ceux qui pourront recevoir un traitement salvateur. Il ne faut pas être grand clerc pour savoir que les vieux seront les premiers à être jeté sur les charrettes de la mort.

Alors, avant de nous apitoyer sur les mesures sanitaires qui nous rendent la vie difficile, pleurons qu'une société puisse sacrifier les vieux faute de n’avoir pas eu en mains toute la panoplie thérapeutique. On aura beau vaincre le coronavirus, cela ressemblera à une victoire à la Pyrrhus.

David Frenkel

1) voir par exemple https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200309.OBS25821/dans-le-nord-de-l-italie-o

Lien permanent 3 commentaires

Commentaires

  • Sa femme n’est plus très jeune! Il lui aurait préparé un lit..... pour la sortie!?

    Ce malade se comporte comme un tyran et le peuple le lasse faire? Oú sont passés les hommes les « résistants «  qui ont tenu tête à Pétain? Même pas un peu de leur courage en héritage à leurs enfants!?

  • Après le corona 19, il y aura le corona 20, un peu de patience! C'est 4/5 jours de grippe moyenne, pas de fièvre, mais quelques courbatures! C'est pas la mer à boire!

  • Djémâa, le dé-confinement sera un fiasco mondial, excepté pour les états aux frontières et aux mesures efficaces, tout le reste ne sera relatif à la capacité du pouvoir économique de chacun des pays concernés, maintenant, j'ai bien dit des pays aux frontières contrôlables !

    D'un côté il y a les grands pays, comme les USA, la Russie, le Canada et certains pays arabes comme l'Algérie, le Soudan, le Mali, et encore quelques autres sans doute, grands en taille avec des populations relativement de basses densités, il y a aussi les grands pays avec des densités importantes, ont pense bien sûr à la Chine, l'Inde, le Brésil dans une certaine mesure et quelques autres également, ces grands pays auront des problèmes en fonction de leurs populations et de leurs capacités de stopper des redémarrages de foyers épidémiques, ce qui dépendra de leurs réserves économiques et technologiques et maintenant il y a tous les autres pays, de tailles petites à moyennes et avec différentes densités de populations, donc dans le cas de l'Europe, cette Europe qui trompe l'oeil en enfermant tout le monde devra bientôt se poser la question des frontières, nous verrons en Europe que les frontières tant mises à l'index des mondialistes, vont violemment faire remonter des différences, principalement économiques et les plus forts économiquement aux frontières contrôlées vont devoir s'isoler des voisins, car la pandémie virale est loin d'être maîtrisée et ne le sera pas avant plusieurs mois, voir années.

    Nous avons vu que les niveau économiques des pays sont moins touchés par la mortalité et la morbidité, cela provient de leur capacité à soigner et maintenir des mesures efficaces, donc si leur voisin n'est pas en mesure d'obtenir des résultats comparables, ils ferment en premier leurs frontières, c'est ce que l'Allemagne, la Pologne, la Tchéquie, Slovaquie, Hongrie ont fait en priorité, donc cette grande Europe n'est aujourd'hui plus qu'un puzzle de NATIONS aux destinées hermétiques, Allemagne, aujourd'hui, 2'600 décès et Italie, 18'300 décès, 8 fois moins de décès en Allemagne qu'en Italie, bientôt l'heure des factures et des fractures, donc pas de dé-confinement mondial ou européen en vue, chacun avec ses moyens et ses capacités devra jongler avec sa propre réalité !

Les commentaires sont fermés.