Espérons que le peuple américain ne soit pas dupe

Il y quand même quelque chose de révoltant et d’incompréhensible dans les manifestations violentes qui ont lieu actuellement au pays de l’Oncle Sam. Le crime ignominieux dont a été victime George Floyd, un homme à la peau noire, ne peut en aucun cas justifier les violences aux États-Unis. Il convient de rappeler aux saccageurs et aux pilleurs qu’une femme à l’épiderme blanc, Justine Diamond, a été tuée à Minneapolis en 2017 par un policier,  nommé Mohamed Noor, doté d’une peau noire (il purge actuellement sa peine de prison), sans que cela eut provoqué des vagues d’émeute. Sous d'autres présidents états-uniens, certaines bavures policières concernant des actes racistes envers les afro-américains n'avaient pas provoqué des soulèvements de telles ampleurs. Le quidam qui suit l’actualité américaine pourrait à juste titre se demander si une mouvance politique ne tire pas les ficelles de ses violentes manifestations. Aucun président américain n'a dû se mettre en sécurité dans le bunker de la Maison Blanche, au vu des déchaînements de haine se rapprochant de lui.  Et il est hélas triste de constater que bien des dirigeants du Parti Démocrate ont accusé Donald Trump d’avoir propagé un air de racisme, et par conséquent d’avoir sur la conscience la mort George Floyd. J’en veux pour exemple Jacob Frey, membre d’un parti d’extrême gauche rallié au Parti Démocrate, qui au lieu d’appeler les casseurs à la raison, les a excité en prétendant sottement que la police de sa ville était raciste. Ce qui est un comble lorsque l’on sait que le chef de police à Minneapolis, haut lieu des violences, est un afro-américain.

Accusé à tort d’avoir été laxiste dans sa gestion du coronavirus, Donald Trump fut pourtant le premier à avoir fermé les frontières des États-Unis aux étrangers arrivant de Chine, et alors que l’économie américaine commence à se redresser après le déconfinement, voilà maintenant que le Parti Démocrate tente de mettre le crime raciste sur le dos du président américain. Espérons que dans l’intérêt de la démocratie, le peuple, qui sera en novembre appelé aux urnes, n’en soit pas dupe.

David Frenkel

 

 

Lien permanent 20 commentaires

Commentaires

  • Non, Jean Jarogh, halte à la désinformation : Les émeutes de Minneapolis ont été possibles parce que le procureur de l’Etat, Keith Ellison, est non seulement à l’aile gauche du Parti Démocrate mais islamiste, très proche des Frères Musulmans, et n’a rien dit pour calmer la situation, au contraire. L’élue de la ville de Minneapolis à la Chambre des Représentants est l’élue islamiste antisémite et anti-américaine Ilhan Omar

  • Qui sème le vent récolte la tempête.

  • Pour les réseaux mafieux des banlieues la normalité doit être, la délinquance non punie comme pour cette vespa volée par ce jeune blessé à l'oeil! Le système est totalement inversé, les victimes sont des coupables et les coupables de pauvres petites victimes, qui en plus ne vont plus en prison et sont assistées par 2 avocats au minimum!

  • Bruno Hubacher : Je suppose que vous parlez du Parti Démocrate, oui, effectivement. Ils ont récolté le sénile Joe Biden

  • Le confinement dans son bunker a encore plus entamé la santé mentale de Biden puisqu'il a déclaré qu'un noir n'était pas noir s'il votait pour Trump.

    Dans le genre suicidie politique, le grabataire est au top.

  • Entre ça et les casseroles: agressions sexuelles et corruption, toute la famille biden ressemble de plus en plus à la famille Adams! Un exemple pour la gauche bobo américaine!

  • Toutes ces émeutes ne trompent personne! Les blacks votent Démocrates.... les personnes intelligentes savent en tirer les conclusions! Cela éclatera à la figure de ces Démocrates dans pas très longtemps ! Ce parti politique de gauchistes américains me fait vomir!

  • Il semblerait opportun de rappeler que Minneapolis, comme Los Angeles, ont des maires démocrates depuis le début des années 80. Les gangs y font la loi.

  • "Il convient de rappeler aux saccageurs et aux pilleurs qu’une femme à l’épiderme blanc, Justine Diamond, a été tuée à Minneapolis en 2017 par un policier, nommé Mohamed Noor, doté d’une peau noire (il purge actuellement sa peine de prison), sans que cela eut provoqué des vagues d’émeute"...

    On ne sait si un tel propos participe de l'ignorance ou la confusion. Car pour un blanc tué (et c'est évidemment dramatique) par un policier noir, combirne de noirs ont été tués par des policiers blancs?

    C'est Andrew J. Cuomo qui a le mot de la fin: "les noms changent, mais la couleur est la même".

    Cela fait des décennies que ça dure, sans que rien ne change.

    CQFD.

  • Déblogueur : Je ne fais aucune confusion, mais de quel droit vous vous appropriez un racisme qui ne concernerait que les afro-américains ??? LE RACISME afro-américain envers la société dite "blanche" existe aussi ! Pour exemple : un homme à l'épiderme blanc n'oserait pas s'aventurer seul à Harlem (quartier afro-américain de New- York) comme vous dites CQFD

  • "quartier afro-américain de New- York)" Les imbéciles politiquement corrects disent africain-américain aujourd'hui. 11h- 11h 30 aujourd'hui sur la Première...

  • Aucun président américain n'a menacé de faire appel à l'armée pour contenir des manifestants et des pillards. Vos préjugés vous empêchent de dénoncer le racisme latent de la police américaine depuis des décennies. Trump paie le prix de son incompétence dans la lutte contre le virus, qui a été meurtrier dans la communauté afro-américaine.

  • Schindler : aucun président américain n'a eu aussi à faire à un tel déferlement haineux (voir la soit-disant affaire russe qui s'est lamentablement dégonflée.) de la part d'un parti démocrate qui n'a toujours pas accepté l'élection de Trump. Et en parlant de racisme. Vous dites "Vos préjugés vous empêchent de dénoncer le racisme latent de la police américaine depuis des décennies. Trump paie le prix de son incompétence dans la lutte contre le virus, qui a été meurtrier dans la communauté afro-américaine." Le racisme de la police américaine ne date pas de Trump, mais avait déjà cours sous bien d'autres présidents (revoyez vos classiques, cher Monsieur). Monsieur Trump ne peut rien si la Communauté afro-américaine n'a pas respecté les règles sanitaires. D'ailleurs vous avez le même problème dans d'autres pays.

  • "Espérons que le peuple Américain ne soit pas dupe"
    Pour avoir vécu, contrairement aux commentateurs précédents, dans plusieurs States, j'espère de tout coeur que d'individu à individu, de communauté en communauté, les citoyens de ce pays finissent par se rejoigner vers ce sursaut.

    Et pour clore les éventuelles réactions des habituels ignares sévissant sans ambages sur ces blogs: j'ai fait mieux que rassurer, ailleurs comme à LA, des flics qui s'inquiétaient que des Noirs m'agressent.

  • Ok, chacun aura corrigé par "rejoindre", mon erreur "rejoigner" (rejoin). Thanks

  • Des blancs aussi sont massacrés par des gangs de blacks qui en parle???

  • Absolument. j'ai vécu ça, mais de par mon attitude, limité à un "vol à l'arrachage", par drogués, dans la rue. Car blanche donc riche.

    Mais sous le même alibi "blanc donc riche", j'ai vécu pire que ça au Costa Rica, pays qui se vante d'être sans armée, où en fait se jouent d'autres réalités, entre trafiquants de drogue en passage, et maffias de tous poils. Ce qui n'est plus le sujet.

  • Je viens d'apprendre qu'il avait fait 5 ans de prison pour attaque à main armée et qu'il vendait et consommait de la cocaïne! Un portrait assez différent de celui qu'on nous présente partout! Là je viens de voir un reportage américain ou des commerçants latinos protègent leurs commerces contre les pillages des gang blacks! En France il y a aussi de grosses manifs pour un autre jeune mort dans des circonstances similaires! Je pense que partout les réseaux mafieux veulent pouvoir travailler librement! Les reportages sur la prostitutions de jeunes africaines en Italie sur youtube! Avoir 13 ans et être déjà des objets sexuels! Cette jeunesse est fascinée par des films comme "Scarface", allez leur expliquer que la vraie vie c'est autre chose, sera très difficile!

  • Merci Monsieur Frenkel
    Vous avez raison sur tout. Et merci de soutenir le président Donald Trump, qui a promis de "Make America Great Again", et il a réussi.
    Le peuple américain ne sera pas dupe. Ils revoteront pour ce brillant homme d'Etat qui saura prendre les bonnes décisions pour que ces ignobles provocations et manifestations encouragées par les gauchistes-démocrates ne détruisent pas cette nation exemplaire.
    Conseil aux commentateurs peu éclairés ci-dessus: Contentez-vous de regarder ce qu'on vous sert sur les chaînes francophones au lieu de venir polluer ce blog intelligent et très bien informé. Ou allez vomir votre haine anti-Trump sur les plateaux télé, vous y serez accueillis à bras ouverts.

  • Sur youtube des reportages sur les banlieues ingérables de France, où il y a tous les ans entre 30 et 50 morts à cause des trafics mafieux, et où de pauvres petits délinquants ne peuvent même plus volé une vespa ou brûler des voitures d'ouvriers pauvres tranquillement! Ils vont tous finir traumatisés par tant de cruauté!

Les commentaires sont fermés.