Comme disait le triste sieur Goebels : « Plus le mensonge est gros, plus il passe ».

Voilà que la cheffe de la rubrique « Monde » de la Tribune de Genève, sous le titre Israël: la victoire du fait accompli nous ressort les stéréotypes mensongers de nombre de médias, à savoir que a) la Judée Samarie dont le nom est falsifié en Cisjordanie serait peuplée de colonies israéliennes, b) que ces territoires seraient palestiniens et qu’ils seraient occupés, c) et qu’Israël aurait recours au fait accompli. Comme disait le triste sieur Goebels, « Plus le mensonge est gros, plus il passe ».

Je poserais donc à la responsable les questions suivantes :

1) Qui parlait de fait accompli avant 1967, lorsque la Jordanie occupait la Judée Samarie ? Rappelons quand même à l'éditorialiste que lorsque la Judée Samarie était occupée par la Jordanie nul ne parlait d’y créer un État palestinien. Si le roi Hussein de Jordanie n'avait pas eu la mauvaise idée d'envoyer ses blindés et son aviation attaquer Israël en 1967, et avoir perdu, jamais Israël n'aurait envisagé la plus petite extension de son territoire pour des raisons de sécurité. De plus, dire que les israéliens, les juifs, colonisent la Judée Samarie, nom  à consonance juive, défie toute logique !!!

2) Comment peut-on qualifier la Judée Samarie comme territoires palestiniens ? Celle qui a écrit l’article sait-elle qu’avant 1947, les juifs qui habitaient en Palestine (nom donné officiellement à la région par l'empereur Hadrien au IIe siècle, désireux de punir les Juifs de leur révolte en 132-135) étaient aussi nommés « Palestiniens » ?

3) Et remémorons lui que la Jordanie a renoncé officiellement à la Judée Samarie en 1988.

Puisse la Tribune de Genève, journal local par excellence, mettre l’accent sur des nouvelles de proximité et ne pas se mêler d’une géopolitique qui la dépasse. D’ailleurs, qui parmi les lecteurs s’intéresseraient à un territoire situé à trois mille kilomètres de chez lui, et qui n'est guère plus grand qu’un département français ? S’il s’y intéressait, il porterait plutôt son intérêt sur l'annexion et l’occupation des territoires situés en Europe comme la Crimée et Chypre Nord. A ce propos, à quand un éditorial de la TDG ?

Lien permanent 1 commentaire

Commentaires

  • Merci Monsieur Frenkel pour ce bref et opportun rappel historique. La Tribune de Genève, sous la plume de Malika Nedir, s'offre donc le déshonneur de tirer la première salve de ce qui promet d'être un feu nourri de désinformation, d'admonestations, d'accusations mensongères de la plupart des médias contre l'intention d'Israël d'étendre l'application de sa loi civile à l'ensemble de ses citoyens, y compris ceux vivant en Judée-Samarie. Car c'est bien de cela qu'il s'agit en définitive et non de conquête, annexion, fait accompli ou autre terme destiné à stigmatiser la seule démocratie du Moyen-Orient. La question est de savoir si les journalistes qui prêtent main-forte à cette campagne de diffamation le font par ignorance (auquel cas le mal est potentiellement réparable) ou par pur parti-pris, mauvaise foi (auquel cas, le pronostic est beaucoup plus sombre).

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel