Les dérives d'une manifestation antiraciste

https://www.tdg.ch/des-milliers-de-manifestants-contre-le-racisme-641433450554

La manifestation contre le racisme qui a réuni hier 2000 personnes à Genève a dérapé avec des slogans n’ayant plus rien à voir avec l’objet de la manifestation. Que la police pratique le délit de faciès, le plus souvent qu’à son tour, est presque de notoriété publique et doit effectivement être dénoncé. Cependant, revendiquer l’abolition des frontières, prôner le démantèlement de l’institution policière telle quelle est (sans préciser ce que l’on aurait voulu qu’elle soit), dire non à la prison, aux tribunaux, ce n’est plus manifester contre le racisme, mais c'est soutenir l’anarchie. On peut se demander si les manifestants qui ont fait leur de tels slogans désirent au fond d'eux-mêmes instaurer des zones de non-droits où régnerait la loi de la jungle, la loi du plus fort. Bien des lieux à Genève deviennent déjà petit à petit des espaces de délinquance qui échappent aux interventions policières.

Par ailleurs, les organisateurs de cette manifestation ont fait fi de l'ordonnance de l'Office fédéral de la santé publique OFSP qui stipule que les rassemblements de plus de 1000 personnes restent interdites au moins jusqu'à la fin du mois d'août. Comment peut-on, par exemple, exiger que les clubs de football observent cette ordonnance, alors que les autorités genevoises chargées d'appliquer celle-ci ferment les yeux sur ce rassemblement illégal par peur du politiquement incorrect.

 

Lien permanent 9 commentaires

Commentaires

  • Pour ma part, j'aimerais manifester contre ces manifestants qui nous pourrissent la vie, font preuve d’irresponsabilité et d'irrespect dans la forme (s'agglutiner de cette manière et en aussi grand nombre alors que la pandémie reprend) dans la forme et d'extrémisme sur le fond. Quand serons-nous débarrassés de ces semeurs de troubles ?

  • C'était une manif de militants pour militants. 2000 personnes pour une manif qui devrait attirer au-delà de Genève, c'est calamiteux.
    Non pas que les gens sont très majoritairement racistes, mais les slogans importés des US ne font pas mouches, et les revendication d'extrême gauche (frontières, ...) restent et seront toujours impopulaires.

    Ce n'était pas une manif pour faire avancer les choses, les thèmes étant moins important que le fait d'exister en tant que mouvement: C'était une manif narcissique.
    Vu le discours déjanté, l'impression donné, est que c'est un mouvement sectaire, avec des militants asservis intellectuellement.

    Bref, impact 0, sauf pour les bouchons!

  • Combien de manifestants suisses dans ce cortège ? Une petite dizaine ? Que tous ceux qui sont mécontent des applications des lois suisses sachent qu'ils sont libres de rentrer chez eux, que personne les retient ici sauf si ils ont déjà affaire à la justice. Alors bon voyage !

  • Bonjour, je me permet de squatter votre blog pour faire une remarque un peu hors sujet mais quand même connexe.

    C'est les habitants de "l'ilot 13" aux Cropettes qui se plaignent de l’insécurité et du non droit. C'est vraiment trop drôle, une sorte de summum de l'ironie. Si vous les aviez connu a leur début, ce qui est mon cas, il faut savoir que eux même étaient en quelque sorte les manifestants décérébrés d'aujourd'hui: Ils étaient anti-capitaliste mais voulaient la propriété de leur logement au frais de l'état, il se disaient "autogérés" ce qui veut dire "donner moi des subventions mais je n'ai pas de comptes a rendre" ils faisaient une manif quand les flics venaient controler quelques fumeur de joints (ce qu'ils sont tous) et maintenant ils appellent les mêmes flics a l'aide... ça pourrait être juste trop drôle, mais malheureusement pas tant que ça parce que c'est le parfait miroir d'une société dégénérée qui a passé trois décennies a se tirer des balles dans le pied !

  • Eastwood, vous n'allez quand même pas comparer la tribu genevoise ilot 13, rhino, usine.... avec la tribu racaille du maghreb (alg,maroc) de 16/et plus défoncés aux médocs, shit et alcool qui tourne aux Cropettes et dans toutes les grandes villes européennes avec un couteau dans la poche tjrs prête à un mauvais coup ?

    Vous n'avez jamais vu d'ours ?
    Vous êtes un conducteur du Dimanche ?
    Vous avez étudié à l'école d'ingénieur ?

  • J'ai été molesté rue de Lyon l'année dernière, par 2 policiers cantonaux. l'un d'eux qui avait un gros bide, me donnait "des coups de ventre" pour m'empêcher de bouger! Mais je n'ai pas pu comme les dealers, déposer plainte contre ces policiers pour "propos racistes" et "violences physiques" même si rien de tout ça n'a lieux, ça permet aux dealers de sortir de prison rapidement, eux ont des avocats gratuits et des associations pour les défendre, pas nous! Les dealers tuent avec les drogues, mais c'est interdit de le dire!

  • Derrière le mot RACISME je vois toujours le mot MAFIAS

  • En tombant sur le Grand Prix d’Autriche, je me suis demandé si d’autres pilotes, en plus de mettre un genou à terre, allaient aussi lécher concrètement les pompes de Lewis Hamilton. Aux States c’est tendance chez les blancs ethno-masochistes.

  • Des jeunes qui militent avec de tels slogans?

    Les pauvres pigeons! C’est comme la révolution Iranienne : assassinat du ministre américain, entre autres,... es jeunes ont compris trop tard qu
    Ils se sont faits manipuler par Khomeini et les mollah qui les ont mis sous leur coupe! Le Shah n’a rien vu de ce qui se préparait! Il a méconnu son peuple!
    Mais il vaut mieux s’occuper d’Israel que de ce peuple asservi par des islamistes de tous les dangers!

Les commentaires sont fermés.