Ma réaction face aux propos de Paul

Voici le commentaire que j'ai pu lire dans le billet de Pascal Décaillet intitulé Défendez la Suisse, M. Cassis !

"l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens entretient le conflit en ne développant pas assez l'intégration des réfugiés dans les pays concernés".

UNRWA entretiendrait le conflit dans les "pays" concernés? ah bon. Gaza est un territoire sous blocus depuis plus de 10 ans et la Cisjordanie occupée depuis 1967. Alors de quel pays il s'agit? la Jordanie je présume. En somme, à entendre certains, il faudrait laisser Israël libre de chasser les palestiniens hors de leurs terres occupées pour ensuite prétendre qu'Israël a peuplé un territoire abandonné. La bonne blague. "

Or, Étant donné que je ne sais si ma réponse à ce commentaire sera publiée, je lui précise donc par ce billet ce qui suit :

Les propos cités en marge ont été tenus par le Conseiller fédéral Ignazio Cassis le 17 mai 2018. ll n’a jamais dit que l’UNRWA entretiendrait le conflit dans les pays concernés MAIS QU'ELLE ENTRETIENT LE CONFLIT EN NE DÉVELOPPANT PAS ASSEZ L’INTÉGRATION DES RÉFUGIES DANS LES PAYS CONCERNÉS. Ce qui est de loin pas la même chose.

Gaza n’est pas sous blocus depuis dix ans. Israël alimente quotidiennement ce territoire en tonnes de marchandises. Mercredi passé Israël a fait don à la bande Gaza d'un troisième générateur d'eau à la bande de Gaza  (Read more https://infos-israel.news/israel-fait-don-dun-troisieme-generateur-deau-a-la-bande-de-gaza/). En remerciement, le Hamas lui a envoyé hier soir une roquette (https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/1596391601-israel-l-alerte-a-la-roquette-retentit-dans-les-localites-du-sud). Seul un embargo sur certaines matières premières pouvant servir au creusement de tunnels d’attaque et à la fabrication des roquettes a été décidé par Israël.

La Jordanie lors de la signature du traité de paix signé avec l'Etat hébreu le 26 octobre 1994, a abandonné toute prétention sur la Judée Samarie (nommée « cisjordanie » lors de l’occupation jordanienne de 1948 à 1967). Israël ne peut donc occuper un territoire auquel l'occupant jordanien à renoncé, et qui en plus a un nom à consonance juive !

Israël n’a chassé aucun arabe palestinien. Deux millions de ceux ci sont citoyens israéliens à part entière. En revanche, un juif, reconnaissable à ses signes religieux, ne peut s’aventurer en Judée Samarie sous gouvernance du Fatah (selon les accords d’Oslo, car située en zone A) sous peine de s’y faire lyncher, car cette partie de la Judée doit être « Judenrein »

N'en déplaise à Paul, son opinion a été formatée hélas par les discours des médias et des journalistes qui ne veulent inconsciemment admettre la légitimité de l’État juif.

 

 

 

 

 

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.