"Discussion fructueuse", avez vous dit...

L’Iran a communiqué samedi avoir exécuté un jeune lutteur, Navid Afkari, pour le meurtre d’un fonctionnaire lors de manifestations contre le gouvernement voilà deux ans. Celui-ci avait été reconnu coupable d’« homicide volontaire » sur un fonctionnaire de la régie publique de l’eau à Chiraz, poignardé le 2 août 2018. Comme plusieurs autres villes d’Iran, Chiraz avait été le théâtre ce jour-là de manifestations hostiles au pouvoir et dénonçant la situation économique et sociale du pays. Amnesty international, a dénoncé dans un communiqué l’exécution « secrète » de Navid Afkari, la qualifiant de « parodie de justice » après un procès « manifestement inéquitable ». La sentence, annoncée début septembre, avait soulevée maintes protestations internationales après la publication d’informations affirmant que Navid Afkari, 27 ans, avait été condamné sur la base d’aveux extorqués sous la torture.

En apprenant cette nouvelle, les simples pékins que nous sommes se sont alors demandés que pouvait donc signifier cette phrase reprise par l’ATS, après la rencontre de lundi passé entre notre Cher conseiller fédéral Ignazio Cassis avec son homologue Mohammad Javad1), je cite : «Paix, développement économique et droits humains – discussion fructueuse  ». Que cette discussion eut été fructueuse en ce qui concerne les développements économiques entre l’Iran et la Suisse, nul n’en doute. Mais en ce qui concerne les droits humains, épargnez-nous, monsieur Cassis, votre satisfecit. L’exécution de ce lutteur démontre avec force votre échec en la matière. Et la Paix, mais quelle paix ? On a appris hier, quelques jours seulement après votre soit disant fructueux entretien en Iran, que ce pays tentera après-demain, jour de la signature du traité de paix entre Israël-EAU, une attaque2). Décidément, le mirage verbal se cache bien sous la langue de bois.

David Frenkel

1) https://www.tdg.ch/berne-salue-une-discussion-fructueuse-sur-les-droits-humains-avec-teheran-620460789785

2) https://www.jforum.fr/liran-tentera-une-attaque-le-jour-de-la-signature-israel-eau.html

 

Lien permanent 2 commentaires

Commentaires

  • Dans nos pays les mêmes poignardent beaucoup d'indigènes, mais ne sont pas punis, bien au contraire on les relâche!

  • La Suisse fait de la politique du monde d'avant à l'époque où l'occident écrasait de son influence toute la planète. L'ONU en était le chef d'orchestre.
    Maintenant que ce chef d'orchestres n'est plus écouté, c'est la cacophonie, chacun joue sa partition.
    Et les politiciens suisses qui ne sont certainement pas naïfs, font comme si rien n'a changé.
    La Suisse, l'Europe, ne savent comment réagir face à l'effondrement de l'ONU. L'Europe slalome entre les 2 "mondes", mais fait sa mue face à la Turquie, la Chine.
    En Suisse, on peine à croire à cette nouvelle réalité qui s'installe, et la police chinoise en profite donc pour s'inviter dans la Suisse neutre et indépendante...

    Cassis est le type même qui aurait eu sa place dans le monde d'avant. Là, il est simplement médiocre. Naïf, bête, hypocrite, je ne sais pas. En tous les cas, le costume est trop grand pour lui. Si il suit l'avis de conseillers, il faut les virer.

    Cassis parle trop et prend ses désirs pour la réalité. Se prend t'il pour le Kissinger suisse?

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel