Gaza, ce que vous ne lirez point

Je ne résiste pas au devoir d'informer les lecteurs sur le drame des Gazaouis. Lorsque je mentionne le mot drame, je ne parle pas de celui qui correspond à l'image que ne cessent de véhiculer les médias, mais du drame que vivent au quotidien ceux qui sont pris en otage par le Hamas.

Rappelons qu'en 2005 Ariel Sharon pris une décision stratégique --- mais qu'on peut aussi considérer comme étant un geste de  paix --- d'y démanteler toutes les implantations juives au grand dam des israéliens concernés, et en remettant la gouvernance de Gaza aux mains de l'Autorité palestinienne.

En 2007, le Hamas s'empara de force de l'enclave gazaoui, et cela sans manquer de provoquer un bain de sang. La Croix-Rouge internationale estime que plus de 550 personnes ont été blessées et au moins 116 tuées au cours de ces affrontements.

Sachons donc gré au journaliste arabe israélien Khaled Abu Toameh d'avoir par son article que je vous reproduis en entier mis certaines choses au point.

Pourquoi les Palestiniens Fuient la Bande de Gaza

   

 

 

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.