Maudit soit qui mal y pense

Ainsi donc Pierre Maudet a été acquitté, et cela à juste titre ! La Chambre pénale d’appel et de révision a confirmé ce que j’écrivais dans mes anciens billets, à savoir, que ceux qui se sont acharnés contre lui n’ont pas pris en compte le fait qu’il n’avait bénéficié d’aucun retour d’ascenseur de la part de la famille royale émiratie.

Géraldine Savary, Conseillère aux Etats, a dû renoncé en 2019 à un quatrième mandat au Conseil des États ainsi qu’à son poste de vice-présidente du Parti Socialiste Suisse, suite à la découverte des liens qu’elle entretenait avec le milliardaire et homme d’affaires Erik Paulsen au bénéfice d’un forfait fiscal dans le canton de Vaud. Il avait notamment offert à la Conseillère aux États un voyage (avion, hôtel et billet) au Festival international de musique et de danse de Grenade en juillet 2015. Erik Paulsen avait également financé la candidature de Géraldine Savary de 2011 et 2015 au Conseil des États avec son colistier Luc Recordon.

Pourtant Géraldine Savary, elle, n’a pas fait l'objet d'une instruction pénale. Cherchez donc l’erreur...

Pierre Maudet a été le jouet d’une campagne sur la personnalité. Il est déplorable que pour certaines gens les préoccupations morales, n’ayant rien à voir avec la mission d’un homme d’État qui est d’œuvrer pour le bien des citoyens, prennent une importance démesurée. Sa gestion gouvernementale a été fructueuse. Or, certaines personnes sont prêtes à sacrifier l'expérience droitière au profit de l'immaturité gauchisante. Il a menti, lui reproche-t-on. Celui qui n’a pas menti, ne serait-ce qu’une seule fois dans sa vie jette la première « Pierre ». Et « Maudet » soit qui mal y pense !

David Frenkel

Lien permanent 5 commentaires

Commentaires

  • Vous faites bien de rappeler le cas de Mme Savary... la gauche serait-elle plus encline que la droite à pardonner les "écarts" de ses élu.e.s?

  • Vous avez raison. La comparaison avec madame Savary. a-t-elle été relevée par la presse? Je n'ai pas tout suivi, je l'ignore, mais ce ne serait que justice de le rappeler.

    Cela dit Maudet s'est mal pris dans sa défense. Mais le tribunal d'appel a jugé que ce n'est pas un délit. Dont acte.

    Après, l'analyse sur le billet de M. Eggly (Affaire Maudet - suite) est aussi intéressante.

  • Excellente, votre conclusion! Sur cette "affaire" Maudet, et ce que vous en dites, je suis entièrement d'accord avec vous, Monsieur Frenkel!

  • Ouf! Il va enfin respirer tranquillement, et loin des teigneux à la langue de vipère!

  • Merci Le Correcteur!? :/ Patoucha! Pas Parouchs!?

Les commentaires sont fermés.