Le blog de David Frenkel - Page 2

  • Certains discours et ouvrages ne devraient pas être à la portée de certaines gens

    La TDG1) nous informe que l’ouvrier qui a été froidement assassiné samedi dernier dans la région de Morges a été tué parce que l’assassin voulait se venger contre l’État suisse tout en désirant aussi venger le prophète. Là où  le bat blesse, c'est quand on apprend que l’assassin était connu depuis 2017 des services secrets de la Confédération notamment en raison de consommation et de diffusion de propagande djihadiste. Et nous dit-on l’assassin était en détention préventive depuis avril 2019 à la suite de l’incendie intentionnel d’une station-service. En juillet 2020, nous informe-t-on encore, la justice compétente en la matière l’a libéré, et cela à la demande du Ministère public de la Confédération qui s’était basé sur une expertise psychiatrique. Toutefois, sa libération était conditionnée par certaines mesures de surveillance, comme par exemple, l’interdiction du port d’armes. Dans ces conditions, on ne comprend pas comment l’individu a-t-il pu commettre un tel acte.

    Mis à part les reproches que l’on peut adresser à l’autorité chargée de surveiller les agissements de cet individu, il est aussi du devoir des gens sensés de se demander, s’agissant de personnes psychiquement fragiles, si certains discours des imams ne leur devraient pas être interdits d’écoute, si certains ouvrages ne leur devraient pas être interdits de lectures. Toutefois, comment pourrait-on mettre cela en pratique ?

    David Frenkel

    1) https://www.tdg.ch/un-procureur-federal-avait-fait-liberer-le-meurtrier-de-morges-143525858769

    Lien permanent 1 commentaire
  • Les criminels Erdogan, Rohani, Al Assad, les douteux Xi Jinping et Poutine ne font pas couler autant d'encre.

    On a beau railler Trump en l'appelant "Crazy Golfer", et en mettant l'accent sur ces défauts, et qui d'entre-nous n'en a donc pas, voici ce qu'il a accompli :

    ° Il a œuvré pour la paix (voir l'accord EAU-Israël), et contrairement à ses prédécesseurs, il n'a initié aucune guerre.

    ° Il a été le premier à prendre les mesures contre le covid19 en fermant les vols en provenance de la Chine.

    ° Il a rempli ses promesses en matière de réforme fiscale.

    ° Il a aussi réussi à négocier une nouvelle entente de libre-échange avec le Canada et le Mexique.

    ° Il vient de signer quatre documents qui prévoient un gel des charges salariales, une allocation chômage prolongée de 400 dollars par semaine, des protections pour les locataires menacés d'expulsion et un report du remboursement des emprunts étudiants.

    °Sous son règne le taux de pauvreté des Afro-Américains et des Hispano-Américains a sensiblement baissé.

    ° La sécurisation de la frontière sud-est rend le pays plus sûr.

    ° Et j'en passe, et les meilleurs.

    D'autre part, concernant le scepticisme de Trump face au réchauffement climatique, il ne fait que rejoindre l'avis de bon nombre de scientifiques (https://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique).

    Quant à la théorie du complot que d'aucuns lui attribuent, ce sont les démocrates qui en font largement usage (voir https://fr.irefeurope.org/Publications/Articles/article/Le-complot-des-democrates-americains-et-le-virus-de-la-desinformation).

    En outre, le président américain a entièrement raison de s'en prendre au vote par correspondance, car voici ce qu'a écrit le New York Times en octobre 2012 : "À l’échelle nationale, l’utilisation des bulletins de vote par correspondance et d’autres formes de vote a plus que triplé depuis 1980 et représente aujourd’hui près de 20 % de l’ensemble des votes. Pourtant, les statistiques montrent que les votes par correspondance sont moins susceptibles d’être comptés, plus susceptibles d’être compromis et plus susceptibles d’être contestés que ceux qui sont exprimés dans un isoloir. Les fonctionnaires électoraux rejettent près de 2 % des bulletins de vote envoyés par la poste, soit le double du taux de vote en personne". »https://www.nytimes.com/2012/10/07/us/politics/as-more-vote-by-mail-faulty-ballots-could-impact-elections.html.

    Je tiens donc humblement à rappeler que s’appesantir sur les quelques défauts d'un chef d’État, c'est mettre en sourdine bon nombre de ses accomplissements. Et il est quand même incroyable que Donald Trump, le président américain d'un pays démocratique, soit tant dénigré, alors que les criminels Erdogan, Rohani, Al Assad, les douteux Xi Jinping et Poutine ne font pas couler autant d'encre. Vraiment le monde journalistique est tombé sur la tête.

    David Frenkel

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • La vile solitude

    La froide indifférence d’un œil glauque se perd dans l’anonymat d’un cercueil mobile. Tant de sympathies vont s’enterrer, rongées par les larves solitaires ; l’humain tombe en poussière. Les mains s’accrochent aux barres de secours, mais aucun regard ne se cramponne à autrui, nul sourire ne chasse l’air transi des humeurs cacochymes dans ce transport anonyme. Seul un numéro l’identifie. Les pages de nombreuses existences s’étalent sur les plate-formes roulantes. A l’arrivée l’étoile les ramasse ; aucun nœud ne les unit ; elles brilleront en solitaire et pâliront à l’ombre d’une amitié. L’étoile les pose sur un prochain départ dans l’espoir que les bouches les portent vers elle en offrande dans un assemblage verbal, et elle nouera les pages de maintes vies.

          La ville habille l’homme. La solitude est le costume du citadin. L’artificiel moule le paraître quand la déréliction épouse l’être. L’individu a jeté le haillon solidaire par les fenêtres des cages à lapin. Les gens en chemise de nuit cherchent leur muse dans une cambuse. Dehors la tempête urbaine souffle ; le silence populaire balaie les rues ; l’âme s’endort devant le sortilège. Dieu lui parle à travers une lucarne. Les anachorètes des métropoles vivent dans leur tanière. Se nourrissant de divine lumière, ils professent la foi cathodique.

    Lien permanent 0 commentaire